La finance et la femme aujourd’hui

Le monde de la finance est un monde traditionnellement dominé par la gent masculine. Peu de femmes s’y sont intéressées, soit par peur ou soit par l’unique pensée que ce soit un milieu réservé aux hommes. Pourtant, depuis quelques années, avec la promotion de la parité homme-femme dans tous les secteurs, certaines ont brisé le tabou et se sont hissées au sommet de la hiérarchie des grandes institutions financières. Focus sur la situation actuelle des femmes dans la sphère financière.

La place des femmes dans le monde de la finance

Si le secteur financier est depuis longtemps ouvert aux femmes, peu d’entre elles s’y sont aventurées, surtout pour occuper une fonction décisionnelle. Assistant d’administration ou secrétaire, ce sont ordinairement des postes occupés par la gent féminine. En France, seulement 16% d’entre elles occupent un poste directionnel dans des entreprises financières. Pourtant, plusieurs femmes figurent à la liste de ceux qui contrôlent aujourd’hui le monde de la finance : Laura Pedersen la trader, Leda Braga la créatrice de « Hedge Funds », Joëlle Durieux la DG de Finance Innovation, Alice Lhabouz présidente de Trecent Asset Management ou encore Christine Lagarde du FMI, toutes des femmes qui sont de parfaits exemples de réussite dans ce secteur. Petit à petit, elles se font une place et commencent à s’imposer même s’il y a encore du chemin à faire.

Les difficultés rencontrées par les femmes dans le monde des affaires

C’est malheureux de le dire, mais être une femme n’a jamais été facile dans le monde des affaires. Bien souvent, elles peinent à accéder à des postes à hautes responsabilités, car elles jonglent entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, ce qui constitue un frein à leur ascension. De même, elles ont du mal à s’imposer et à se faire entendre au milieu d’un univers majoritairement peuplé d’hommes. Pourtant, ce ne sont pas les idées qui leur manquent.

Réussir dans la finance quand on est une femme

Figurer parmi la liste des femmes qui ont réussi leur carrière dans la finance, c’est faisable. Bien que certaines difficultés se dressent sur leur passage, elles ne sont point insurmontables. La féminité ne constitue en aucun cas un handicap, c’est au contraire un atout majeur dans bien des situations. Pour réussir il faut avant tout avoir de l’ambition qui ne s’effritera pas au premier obstacle rencontré et persévérer car la route est parsemée d’embûches. Il faut également savoir se promouvoir, mettre en avant les compétences et les projets que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise.

Tenter de nouvelles expériences est aussi le meilleur moyen de progresser. Il est impératif de savoir garder la féminité, car les femmes ont des capacités que les hommes ne possèdent pas comme la capacité d’écoute ou la séduction, atouts majeurs lors des négociations. Enfin, et non la moindre, il faut avoir une confiance inébranlable et soi et en ses capacités professionnelles.

Laisser un commentaire